"Antza" : une ressemblance frappante  (Elgar N° 594 MARS/AVRIL 2019)

 le mot "antza" en basque, désigne "la ressemblance, la similitude". Par extension, le mot "antza" sert à désigner le verbe français "ressembler à". Ainsi on dira, "Aitaren antza dut", ("Je ressemble à mon père").

De la même manière, l'adjectif qui en est dérivé "antzekoa", signifie "semblable". Si l'on va plus loin, le mot "antzaldaketa", de "antza" et "aldatu" (changer, modifier), dont le "changement dans la ressemblance" est la... "transfiguration". La même racine est utilisée pour la postposition "antzo", à la manière de. On peut ainsi dire "Zaharren antzo" (à la manière des anciens).

Un autre mot de la même famille "antzea", qui désigne "le talent, la capacité, l'habileté, la manière".

Un dernier joli mot formé avec la racine "antza", est le terme "antzokia" (de "antza" et "tokia", le lieu, l'endroit) qui désigne en basque le "théâtre". De cette manière, en basque, le théâtre est un "lieu des ressemblances". Et pour ne pas confondre le lieu où on joue et l'art théâtral lui-même, on utilise pour ce dernier, le terme "antzerkia".

 

Jean-Baptiste Heguy